Les poèmes de ma vie

La conscience de l'inconscient lorsqu'elle frappe à la porte rattrape le présent des choses du passé. le bien et le mal tous les faits et gestes pour un temps oubliés reviennent en force et semblent freiner la soif d'avancer.

Mais il ne faut pas se laisser prendre, le passé ne fait plus partie du présent... à trop regarder en arrière on en oublie l'essentiel, on oublie aujourd'hui, on oublie demain.

A quoi bon se torturer de ce qui ne sera plus, il faut regarder devant soi, ouvrir ses yeux et ouvrir son coeur sur ces petits instants du présent qui demain feront partie du passé, pour que demain on puisse dire fièrement, ces moments là heureux ou malheureux je les ai vécus, c'est ma vie...  ...